PBLV : cas contact Covid-19, Malika Alaoui remplacée numériquement sur le corps d’une doublure

·1 min de lecture

Qui aurait cru que la pandémie de Covid-19 transformerait la saga Plus belle la vie en série de science-fiction? Pas les téléspectateurs de France 3 qui scruteront de plus près Mila du Mistral ce mardi 17 novembre 2020. Non pas pour une intrigue impliquant des extraterrestres ou autres super-héros mais pour l'astuce utilisée pour la remplacer. Cas contact au coronavirus, Malika Alaoui (interprète de Mila) a dû s’isoler comme l’indiquent les ordres sanitaires dictés par Olivier Véran et son ministère de la Santé. Arrêter le tournage d’une telle série coûte très cher à la production…

Après avoir tenté d’effacer Mila de l’épisode diffusé ce soir, la production n’a rien trouvé de mieux que de choisir une doublure corps et de faire appel à des spécialistes d’effets spéciaux pour coller sur le corps de la remplaçante de dernière minute le visage de la comédienne en quarantaine. « On n’a pas eu le choix, vient de révéler Géraldine Gendre, productrice de Plus belle la vie, au Parisien – Aujourd’hui en France. Arrêter le tournage c’était stopper 800 à 1000 contrats d’intermittence. » Certes, les effets spéciaux coûtent cher mais moins que l’arrêt d’une telle machinerie.

Mettre le visage d’une personne sur le corps d’une autre est devenue chose commune sur les réseaux sociaux via une application qui cartonne sur Instagram. Appelée deepfake, la procédure est une première sur une série telle que Plus belle la vie. Déjà utilisé sur C’est Canteloup, le processus s’avère bluffant et devrait (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Jean-François Piège s’explique sur son départ de Top Chef et révèle avoir été critiqué
VIDEO L'amour est dans le pré : l'attitude de Florence, seule prétendante de Philippe, choque les internautes
VIDEO L'amour est dans le pré : les internautes touchés par le départ émouvant de Danedji, "bonne perdante"
VIDEO TPMP : Cyril Hanouna appelle une ministre en direct pour venir en aide à un sans-abri
VIDEO L'amour est dans le pré : Laurent de nouveau pris à partie par ses prétendantes, le ton monte