«Un pays qui a vingt ans de retard», Durant s'excuse pour ses propos sur l'Inde

Scan Sport, Le
/ Bob Donnan/ACTION IMAGES / PANORAMIC

LE SCAN SPORT - Le basketteur s'est attiré les foudres de la diaspora indienne suite à des propos publiés «hors-contexte» selon lui.

De retour d'un récent voyage en Inde, Kevin Durant avait donné ses impressions sur le pays dans une interview accordée à The Athletic. «C'est un pays qui a vingt ans de retard en termes de connaissances et d'expérience (…) Il y a des vaches dans la rue, des singes qui courent partout et des centaines de gens sur le bord des routes», avait confié la star de la NBA, également surprise par l'environnement autour du Taj Mahal. «[Je m'attendais] à un endroit très propre et très protégé. De la boue au milieu des rues, des maisons pas terminées, sans porte ni fenêtre, des chiens errants... Et tout d'un coup, boom, le Taj Mahal, l'une des 7 merveilles du monde». Des propos qui n'ont pas plu du tout en Inde et au sein de la diaspora.

A tel point que le joueur a dû présenter ses excuses. «Je suis désolé que mes propos sur l'Inde aient été publiés hors contexte. J'ai passé un très bon moment sur place et je suis énervé par la manière dont mes paroles sont sorties. C'est de ma faute, j'aurais dû mieux choisir mes mots. J'ai évoqué la différence entre ce que j'imaginais et la réalité à Delhi et le niveau du pays en termes de basket par rapport au reste du monde. Je n'ai pas voulu blesser quiconque. Je reviendrai pour organiser d'autres camps de basket. Désolé», a tweeté Kevin Durant. Dont acte.



Retrouvez cet article sur Figaro.fr

Neymar va payer une amende de 2,1 M€ au fisc brésilien
A Reims, le prix du maillot est indexé sur le classement de l'équipe
Pour Isco, le Real Madrid fixe une clause de départ... à 700 M€
Van Niekerk s'effondre en larmes et évoque un manque de respect
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages