Ce pays prétend n'avoir aucun cas de Covid-19

·1 min de lecture

Des activistes se battent pour démontrer que de nombreuses personnes sont morts du Covid-19 au Turkménistan.

Ce pays veut se faire passer pour un havre de paix, un "OVNI" mondial en pleine pandémie de Covid-19. Alors que l'épidémie touche toute la planète depuis 2020, le Turkménistan se targue de n'avoir enregistré aucun cas de Covid-19 sur son territoire. Pourtant, comme le détaille CNN, le pays est bordé par des Etats dont les chiffres liés à l'épidémie font parfois peur : un taux d'incidence entre 5.000 et 9.600 pour 100.000 habitants en Iran (le pays a déjà enregistré plus de 5,5 millions de cas au total), ou encore aux alentours des 2.000 cas en Afghanistan ou en Ouzbékistan. 

Pourtant l’Etat d'Asie centrale n'en démord pas, alors que les vols vers le pays sont interdits et que seuls les Turkmènes peuvent s'y rendre. Mais depuis, des activistes tentent de démonter le contraire. Selon Ruslan Myatiev, journaliste pour le site d'informations indépendant Turkmen News, de nombreux témoignages faisant état de cas de Covid-19 lui sont parvenus. Qu'ils viennent d'artistes, de professeurs, de docteurs... en tout, plus de 60 cas avérés lui ont été confiés. "Au lieu de coopérer avec la communauté internationale, le Turkménistan a décidé de mener la politique de l'​autruche", avance Ruslan Myatiev. 

>> A lire aussi - Le président du Turkménistan pense avoir trouvé un remède efficace contre la Covid-19

Apparaître comme le "sauveur" de la nation

Selon les sources ​du journaliste, des cas auraient déjà été recensés début 2020. Des faits corroborés par l'ambassade des États-Unis à Achgabat en juin de la même année, faisant état de "citoyens (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Il vaut mieux avoir été vacciné que contaminé par le Covid-19, révèle une étude
"Estro collabo" : le maire de Nice visé par des manifestants anti-pass sanitaire devant son domicile
Face aux pénuries de main d'œuvre, le Royaume-Uni obligé d'accorder des milliers de visas post-Brexit
Covid-19 : les doses promises aux pays pauvres vont être doublées, promet Macron
Crise du Covid-19 : une génération (au moins) à payer la dette du “quoiqu‘il en coûte !”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles