Ce pays a une méthode originale pour traquer les excès de vitesse

Les excès de vitesse sont évidemment interdits, et sévèrement punis par la loi.

Des excès de vitesse traqués

En effet, et quel que soit le pays dans lequel on se trouve et on circule, les règles du Code de la Route sont sensiblement les mêmes et les sanctions également. Et tous les moyens sont bons pour traquer les contrevenants, qui joueraient avec les lois et les limitations de vitesse. La méthode la plus utilisée reste bien évidemment les radars, qui ne cessent de se multiplier et qui sont aujourd’hui de plus en plus nombreux sur les routes de France, mais pas seulement. Mais certains de nos voisins veulent aller encore plus loin et surtout, faire encore plus fort. C’est justement le cas de l’Espagne, qui a mis les petits plats dans les grands et surtout, qui a sorti les grands moyens pour parvenir à ses fins. Comment ? Grâce à un système connu sous le nom de Pegasus. De quoi s’agit-il ? Selon Ramon Lamiel, directeur du Service catalan de la circulation routière (SCT), c’est un radar de nouvelle génération « tout nouveau et qui n'a jamais été utilisé avant ». Et quel radar ! Car il n’est vraiment pas du tout comme les autres.

Sortir les grands moyens contre les excès de vitesse

Et pour cause, il ne s’agit pas d’une cabine fixe classique, mais bel et bien d’un hélicoptère ! Cette approche aérienne permet une surveillance étendue et une détection plus efficace des infractions routières. Ainsi, selon Ramon Lamiel, "entre 10 et 12 amendes sont délivrées lors d'un vol d'une heure et demie". Cependant, cette méthode suscite des questions concernant son rapport coût / efficacité, car les frais de fonctionnement d'un hélicoptère sont...Lire la suite sur Autoplus