Les pays du G20 n'ont «pas cédé» face à la Russie, se félicite un négociateur français

© LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Les pays membres du G20, qui ont pour la plupart condamné l'invasion russe en Ukraine lors du sommet de Bali , n'ont "pas cédé" face à Moscou, s'est félicité vendredi le directeur général du Trésor Emmanuel Moulin tout juste rentré d'Indonésie. Les trois dernières réunions du G20 Finance n'ont pas permis d'adopter un communiqué commun en raison de la présence de la Russie à la table de cette organisation qui rassemble des Etats développés. Mais les chefs d'Etats réunis à Bali cette semaine sont parvenus à publier mercredi un texte commun stipulant que "la plupart" de ses membres "ont condamné fermement la guerre en Ukraine", a relevé Emmanuel Moulin qui représente la France dans de nombreux sommets économiques.

 

>> LIRE AUSSIG20 : un sommet marqué par les différents conflits internationaux

"C'est un communiqué où l'on n'a pas cédé, qui condamne la guerre en Ukraine, qui dit que l'ère qui vient ne doit pas être une ère de guerre et, pour la première fois dans les communiqués du G20, indique qu'il serait inadmissible d'utiliser des armes nucléaires", a-t-il poursuivi au cours d'un échange avec la presse au ministère français de l'Economie dans le cadre des rendez-vous de l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF).

Des "grands efforts" malgré des négociations "très difficiles"

Selon lui, "tous les Etats du G20 ont souhaité conserver cette enceinte, et on y est parvenus", notant dans le même temps les "grands efforts" de la présidence indonésienne...


Lire la suite sur Europe1