Publicité

Un suspect arrêté après une prise d'otages aux Pays-Bas

Une prise d'otages a eu lieu samedi dans un café de la ville d'Ede, aux Pays-Bas. Toutes les personnes ont été relâchées et un suspect a été arrêté. Ce dernier était armé de "plusieurs couteaux" qu'il a montrés aux otages, selon la procureure. La police exclut pour le moment une motivation terroriste.

Toutes les personnes prises en otage, samedi 30 mars, pendant plusieurs heures à Ede, aux Pays-Bas, ont été relâchées et le suspect a été arrêté, sans effusion de sang, a annoncé la police néerlandaise.

Les autorités ont déclaré qu'il n'y avait aucune raison de soupçonner un "motif terroriste" pour cette agression, qui s'est déroulée dans un lieu nocturne très fréquenté par les jeunes de la ville d'Ede, située à une centaine de kilomètres à l'est de La Haye.

La police a déclaré avoir été informée d'une possible prise d'otages à 5 h 15 (4 h 15 GMT) au Café Petticoat, les médias locaux affirmant qu'un homme "confus" avait fait irruption alors que le personnel était en train de nettoyer les lieux après une fête.

L'homme était armé de "plusieurs couteaux" qu'il a montrés aux otages, a déclaré la procureure, Marthyne Kunst, lors d'une conférence de presse à l'hôtel de ville.

Les autorités ont par ailleurs assuré que le sac à dos noir que l'agresseur portait sur lui ne contenait pas d'explosifs, contrairement à ce qu'il aurait laissé penser aux otages.

Suspect connu des services de police

Le suspect est connu des services de police et a déjà été condamné pour comportement menaçant.

Une enquête est en cours sur ses motivations et son état psychologique, a indiqué Marthyne Kunst.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24