Pays-Bas: le parti libéral en tête, Geert Wilders revendique "un succès"

Le Premier ministre libéral néerlandais Mark Rutte semblait avoir facilement battu mercredi son rival d'extrême droite Geert Wilders lors de législatives scrutées à la loupe en Europe, selon des sondages sortie des urnes.

Le parti libéral du Premier ministre néerlandais Mark Rutte est arrivé en tête des élections législatives mercredi,  devançant trois partis ex-aequo dont le Parti pour la liberté du député (PVV) anti-islam Geert Wilders, selon des sondages sortie des urnes. Ces sondages créditaient les libéraux de 31 sièges sur les 150 de la chambre basse du parlement, et attribuaient 19 sièges aux chrétiens-démocrates du CDA, aux progressistes de D66, et au PVV, avec lequel les principales formations ont d'ores et déjà exclu de gouverner.

"Après le Brexit et après les élections aux Etats-Unis, les Pays-Bas ont dit stop au populisme de mauvais aloi", a affirmé un Mark Rutte tout sourire, devant une salle bondée à La Haye. 

Un "succès" pour Wilders

D'ailleurs, le député anti-islam a revendiqué "un succès" malgré sa deuxième place ex-aequo. "Electeurs du PVV, merci! Nous avons gagné des sièges! Le premier succès est acquis!", a tweeté le député controversé, qui avait remporté 15 sièges sur les 150 de la chambre basse du parlement aux dernières élections, "et Rutte n'est pas encore débarrassé de moi!" 

Déjà marquée par les questions de l'identité et de l'immigration dans ce pays de 17 millions d'habitants, la campagne avait été phagocytée par l'éclatement le week-end dernier d'une crise diplomatique avec Ankara après l'interdiction faite par les autorités néerlandaises à des...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages