Pays-Bas : l'extrême droite peut-elle gouverner ?

France 2

"Sauf énorme rebondissement,

Geert Wilders ne sera pas Premier ministre, quel que soit son score, tout simplement parce qu'il n'aura pas de majorité au Parlement", analyse notre journaliste, Valéry Lerouge. Il nous rappelle que le paysage politique des Pays-Bas est "très éclaté" et que "28 partis" sont en lice pour les élections législatives du mercredi 15 mars.

Aucune chance d'être nommé Premier ministre

Il y a en effet de nombreux partis, comme ceux des seniors et des pirates, qui viennent morceler l'électorat et rendre très difficile la constitution de toute majorité gouvernementale, qui plus est avec un scrutin à la proportionnelle. "Dans le meilleur des cas pour lui, Geert Wilders obtiendra 22, 23 ou même peut-être 25 sièges sur 150. Il sera donc loin du compte, et aucun de ses adversaires n'entend s'allier à lui", conclut Valéry Lerouge.

Retrouvez cet article sur Francetv info

RÉCIT FRANCEINFO. L’accueil des réfugiés syriens "est devenu un problème jordanien au lieu d’être problème international"
Guyane : des associations se mobilisent contre un projet de "méga-mine d'or"
L’article à lire pour comprendre l’enjeu des élections législatives aux Pays-Bas
Quatre choses à savoir sur Geert Wilders, le populiste anti-islam qui pourrait remporter les élections aux Pays-Bas
VIDEO. L'expert de la BBC réagit après son direct perturbé par ses enfants

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages