Pays-Bas : un journaliste grièvement blessé par balles à Amsterdam

·1 min de lecture

Un journaliste néerlandais spécialisé dans les affaires criminelles se trouvait mercredi toujours à l'hôpital, grièvement blessé par balles la veille au soir à Amsterdam lors d'une attaque qui a choqué le pays et a été qualifiée de crime contre la liberté de la presse par le gouvernement et l'Union européenne. Selon les dernières informations officielles, le journaliste, Peter R. de Vries, très connu aux Pays-Bas, se trouvait toujours entre la vie et la mort.

L'attaque a suscité de nombreuses réactions de journalistes et de personnalités politiques au-delà des frontières, tandis que des habitants choqués déposaient fleurs et bougies sur le lieu de l'attaque.

"Un crime contre le journalisme"

"Il s'agit d'un crime contre le journalisme et d'une attaque contre nos valeurs de démocratie et d'État de droit. Nous continuerons sans relâche à défendre la liberté de la presse", a tweeté le président du Conseil européen Charles Michel.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Les journalistes qui enquêtent sur les abus de pouvoir présumés ne sont pas une menace mais un atout pour nos démocraties et nos sociétés. Et nos pensées et notre solidarité vont au journaliste Peter de Vries", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles