Les Pays-Bas enquêtent sur le moteur d'un Boeing 747 qui a perdu des pièces en vol

·1 min de lecture
LES PAYS-BAS ENQUÊTENT SUR LE MOTEUR D'UN BOEING 747 QUI A PERDU DES PIÈCES EN VOL

AMSTERDAM (Reuters) - Le Conseil néerlandais de la sécurité a déclaré lundi étudier les causes possibles de la perte de pièces d'un moteur d'un Boeing 747-400 peu après son décollage de l'aéroport de Maastricht samedi.

L'appareil a dispersé de petites pièces métalliques au-dessus de la ville de Meerssen, dans le sud des Pays-Bas, samedi après-midi, endommageant des voitures et blessant légèrement une femme, selon les médias locaux.

"Notre enquête est encore dans une phase préliminaire, il est trop tôt pour tirer des conclusions", a déclaré lundi une porte-parole du Conseil néerlandais de la sécurité.

Des témoins disent avoir vu des flammes dans un des moteurs de l'avion, qui a atterri en toute sécurité à l'aéroport de Liège en Belgique, à quelque 30 kilomètres au sud de Maastricht.

Boeing a recommandé dimanche aux compagnies aériennes de suspendre l'utilisation des avions 777 après qu'un appareil de la compagnie United Airlines de ce type, et équipé de moteurs Pratt & Whitney 4000, a dispersé samedi des débris au-dessus de Denver aux États-Unis.

(Bart Meijer, version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)