Pays-Bas : deuxième nuit d'émeutes après l'imposition d'un couvre-feu

·1 min de lecture

Plusieurs villes des Pays-Bas étaient le théâtre d'émeutes lundi, pour la deuxième nuit consécutive, après l'imposition ce week-end d'un couvre-feu afin de lutter contre la pandémie de coronavirus. Des affrontements ont opposé la police anti-émeute, qui a fait usage de canons à eau, à des groupes de protestataires dans la ville portuaire de Rotterdam, ainsi que dans la petite ville de Geleen (sud), près de Maastricht, ont rapporté la police et des médias.

 

 >> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 25 janvier

 

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1