Pays-Bas : deuxième nuit d'émeutes après l'instauration d'un couvre-feu

Le couvre-feu à 21 heures nouvellement instauré aux Pays-Bas passe mal, très mal. Dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 janvier, des émeutes ont émaillé tout le pays, à commencer par Amsterdam et Rotterdam. Dans cette seconde ville, des images de barricades en feu ont été observées. À Den Bosch, des magasins ont même été pillés. La police a été déployée en grand nombre à la Haye. Des voitures de police visées Les forces de l’ordre ont été forcées d’arrêter plus de 70 personnes dans la nuit, souvent dans un climat tendu. À Amsterdam, les voitures de police ont même été prises pour cibles et des pétards ont été lancés. Des habitants, de leur côté, sont incrédules. "C’est très bizarre que ça dégénère comme ça, les gens deviennent fous", estime un passant interloqué.