Pays-Bas : évacuations massives d'un centre surpeuplé de demandeurs d'asile

© JILMER POSTMA / ANP MAG / ANP VIA AFP

Des centaines de demandeurs d'asile qui campaient devant un centre d'hébergement à Ter Apel, dans le nord des Pays-Bas, ont été conduits vers d'autres lieux partout dans le pays, ont indiqué des responsables samedi.

La Croix-Rouge et la branche néerlandaise de Médecins sans frontières (MSF) avaient alerté sur l'urgence humanitaire imminente au centre d'accueil de Ter Apel, un village proche de la ville de Groningue, à l'extérieur duquel plus de 700 hommes dormaient, souvent depuis près de trois semaines, espérant obtenir un abri durant l'examen de leur dossier.

 

>> LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : six mois après le début du conflit, que deviennent les réfugiés ?

"Plusieurs centaines de personnes ont été emmenées en bus tard hier soir vers d'autres lieux d'accueil dans le pays", a déclaré Leon Veldt, porte-parole de l'Agence néerlandaise des réfugiés (COA). "Nous espérons normaliser lentement la situation à Ter Apel", a-t-il précisé à l'AFP.

"Des scènes honteuses"

Selon les journaux néerlandais de samedi, des dizaines d'hommes sont toutefois restés sur place, principalement par crainte de perdre leur place dans la file d'attente. Dans ce principal centre d'accueil du pays, des correspondants de l'AFP avaient vu vendredi des centaines de demandeurs d'asile allongés sur le sol sous des bâches de fortune, près d'une rangée de toilettes portables sales et sans autre équipement. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a admis qu'il y avait des "scènes honteuses au centr...


Lire la suite sur Europe1