"Le pauvre" : Brigitte Bardot très sévère au sujet de son fils Nicolas

·1 min de lecture

Brigitte Bardot n'a jamais eu l'instinct maternel. Sévère au sujet de son fils Nicolas-Jacques Charrier, l'actrice s'est souvent confiée sur leurs rapports houleux. Dans un entretien paru ce vendredi 24 septembre dans Le Parisien Magazine, la sulfureuse artiste, aux nombreuses conquêtes, revient notamment sur l'arrivée de son fils dans sa vie : "J'ai eu un enfant, mais on ne peut pas dire que cet enfant, le pauvre, est venu au bon moment et m'ait apporté ce qui me manquait", avoue l'ancienne chanteuse, sévère avec Emmanuel Macron, dans les colonnes de l'hebdomadaire.

À l'époque, BB ne voulait pas être mère. Tomber enceinte de cet enfant n'était pas un véritable désir : "il me manquait beaucoup de soutien, il me manquait des parents, des gens qui m'aident à vivre. Je n'avais pas cela", poursuit la star du film Et Dieu créa la femme, en 1956. Durant ces années sombres, l'actrice de cinéma fait de plusieurs tentatives de suicide : "Du reste, j'ai beaucoup de fois voulu supprimer ma vie parce qu'elle ne me convenait pas", confie-t-elle.

Fruit de son amour avec le producteur Jacques Charrier, son fils Nicolas naît en 1960. Mais après son divorce en 1963, l'actrice perd la garde de son enfant unique. Installé en Norvège avec son épouse Anne-Line Bjerkan, son fils, Nicolas-Jacques Charrier a retrouvé sa mère 57 ans plus tard. Entre l'enfant unique et l'actrice phare des années 50, il n'y a plus de tensions : "Nous nous appelons régulièrement. Vivant en Norvège, il me rend visite une fois (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Le ridicule est pour vous" : Eric Zemmour invective une journaliste de BFMTV... qui ne se laisse pas faire
Meurs un autre jour : le jour où Pierce Brosnan a sauvé la vie d'Halle Berry
PHOTOS - Albert de Monaco : sans Charlene, il se console au bras de Sharon Stone
Tatiana Silva perdue face à la maladie de sa mère : « Je me sentais totalement seule »
Eric Zemmour fauteur de troubles entre Marine Le Pen et sa nièce Marion Maréchal...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles