Pauline Ferrand-Prévot, championne du monde de VTT : «Ce titre a une saveur particulière»

C'est une date qu'elle avait en tête depuis un bon moment. La Française Pauline Ferrand-Prévot s'est imposée ce dimanche dans l'épreuve de cross-country des Mondiaux de VTT en Haute-Savoie , décrochant un quatrième sacre mondial après 2015, 2019 et 2020. Pourtant, rien n'était joué d'avance après une saison 2021 plus que compliquée, comme l'explique la coureuse cycliste dans l'émission Europe 1 Sport .

L'échec des Jeux olympiques de Tokyo

"C'était une année où j'étais très attendue, où pour les Jeux (olympiques de Tokyo), j'étais prête physiquement mais je n'ai pas été au rendez-vous à cause d'une crevaison", se souvient la championne au micro de Virginie Phulpin.

 

>> LIRE AUSSISur Europe 1, le sport c'est tous les soirs !

 

Pour la coureuse tricolore, "il a fallu digérer tout ça cet hiver, se remettre en question. J'ai aussi eu des problèmes avec l'équipe, ça ne se passait pas bien... J'ai vraiment vécu cette saison différemment, dans le sens où j'ai voulu me recentrer sur moi. Je me suis aperçue que ce n'était pas une bonne idée de faire toutes les courses de la saison", explique-t-elle sur Europe 1.

La prise de recul pour revenir plus fort

Partie s'entraîner "dur dans (s)on coin", Pauline Ferrand-Prévot confie qu'elle avait besoin de se prouver qu'elle pouvait y arriver seule. "Ça a été dur mentalement, mais finalement, ça a été pas mal de choses positives. Rien n'arrive par hasard", ajoute la désormais quadruple championne du monde de cross-country.

Une renaissance ...


Lire la suite sur Europe1