Paul Sankara: «La meilleure manière de demander le pardon était de répondre à la justice»

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une délégation du gouvernement ivoirien était reçue, ce mardi 26 juillet 2022, à Ouagadougou par le président de la transition burkinabè. Une délégation porteuse d'une lettre de Blaise Compaoré dans laquelle l'ancien président demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes qu’il a pu commettre durant son mandat, plus particulièrement à la famille de son « frère et ami » Thomas Sankara, l'ancien chef de l'État assassiné le 15 octobre 1987. En avril, Blaise Compaoré qui n'avait pas participé au procès, avait été condamné à la perpétuité dans cette affaire.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles