Paul Quilès, ancien ministre de François Mitterrand, annoncé mort par erreur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plusieurs médias, dont Europe 1, ont annoncé par erreur la mort de Paul Quilès sur la foi de déclarations officielles du président du Conseil départemental du Tarn. La famille de l'ancien ministre de François Mitterrand a ensuite démenti cette information mardi, dans la soirée.

Sur la foi de déclarations officielles du Conseil départemental du Tarn, Christophe Ramond, auprès de l'Agence France-Presse, Europe 1 a annoncé par erreur, mardi soir, la mort de Paul Quilès, ancien ministre de François Mitterrand dans les années 1980 et 1990. Une des filles de cette figure de la Mitterrandie a démenti dans la soirée la mort de son père. "Mon père n'est pas mort, il est malade mais il est vivant", a indiqué à l'AFP Emmanuelle Quilès.

Un communiqué peu avant 23 heures

Peu avant 23 heures, Christophe Ramond a publié un communiqué expliquant que cette information était erronée, évoquant également un "regrettable impair" et exprimant son "soutien" et son "amitié" à l'endroit de l'ancien ministre et de ses proches.

Ayant annoncé cette information qui s'est révélée erronée, Europe 1 présente à Paul Quilès et ses proches, ainsi qu'à ses auditeurs et lecteurs, toutes ses excuses.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles