Paul Pogba : la banque l'a empêché de donner plusieurs millions à ses maîtres-chanteurs

Tous les yeux sont rivés sur Paul Pogba depuis que son frère Mathias a publié une vidéo dans laquelle il promet de grandes révélations, qui pourraient définitivement nuire à la réputation et à la carrière du footballeur français.

Si Paul Pogba avait déjà déposé une plainte il y a quelques mois pour tentative d'extorsion de fonds, le sportif est aussi la cible d'un chantage de longue durée. Le joueur avait auparavant été menacé à l'arme à feu par plusieurs hommes, qui lui ordonnaient de leur donner 11 millions de dollars.

C'est la raison pour laquelle Paul Pogba a fait un versement de 11 millions de dollars à ses maîtres-chanteurs. Problème, celui-ci a été refusé par la banque car il dépassait le plafond maximal qui lui est autorisé pour les virements, à savoir 85 000 euros : "Il a essayé de verser la somme totale, mais ce n'était pas autorisé par la banque", a appuyé la police.

Mathias Pogba : "Quand tout sera dit les gens verront qu'il n'y a pas plus lâche, plus traître et plus hypocrite que toi"

Paul Pogba est au cœur de la tourmente médiatique depuis la vidéo de son grand frère Mathias, lui aussi footballeur, dont il était très proche avant : "Il n'est pas question d'argent : Tu m'as impliqué malgré moi, j'ai failli mourir par ta faute, tu m'a laissé dans le trou en fuyant et tu veux faire l'innocent", s'est-il exprimé sur les réseaux sociaux à la suite des réactions à sa première vidéo. "Quand tout sera dit les gens verront (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

“J'ai senti que je n'avais plus rien à apporter” : Sylvie Tellier révèle les raisons de son départ de Miss France
Brigitte Macron fan de cinéma : ce tournage auquel elle a assisté en toute discrétion
Benjamin Castaldi endetté ? Cette énorme somme d'argent qu'il a demandée à Cyril Hanouna
Affaire Pogba : “cheffe de gang”, un président de club charge violemment la mère de Paul et Mathias
Miss France : troublée, Geneviève de Fontenay sort du silence après le départ de Sylvie Tellier