Paul McCartney : La vérité, enfin ?

Vingt-cinq ans après avoir été enregistrés, des propos de Yoko Ono concernant les Beatles refont surface...

Une interview de Yoko Ono, datant de 1987, vient de subitement ressortir d’un tiroir. Cette interview est un enregistrement fait par Joe Smith, grand producteur américain, et figure d’ailleurs parmi d’autres (Frank Sinatra, David Bowie, Mick Jagger).

John Smith vient de céder l’intégralité de ces interviews à la bibliothèque du congrès américain. Voilà pourquoi celle de Yoko Ono resurgit aujourd’hui.

Celle qui a été la compagne de John Lennon pendant douze ans et qui a, surtout, été tenue pour responsable de la séparation des Beatles, apporte aujourd’hui un nouveau témoignage.

Si ce dernier s’avère vrai (après tout, elle dit ce qu’elle veut), elle ne serait pas « directement » la cause du clash entre les membres du groupe. Selon elle, ce serait la faute de Paul McCartney. Rien que ça !

« Les Beatles étaient devenus très indépendants. Chacun d’entre eux prenait doucement le large. John (Lennon), en réalité, n’a pas été le premier à vouloir quitter les Beatles. Nous avons croisé Ringo (Starr) un soir avec Maureen (Starkey Tigrett), il est venu nous voir John et moi et nous a dit qu’il voulait arrêter avec le groupe. George (Harrisson) a été le suivant et ensuite seulement John. Paul (McCartney) était le seul à essayer de faire vivre encore les Beatles. Mais les trois autres pensaient que Paul voulait que les Beatles deviennent son groupe à lui. Ils seraient devenus, en quelque sorte, le groupe de Paul. Ce qu’ils ne voulaient pas du tout. » peut-on apprendre en écoutant l’enregistrement.

Yoko Ono ne serait donc pas responsable de la fin des Beatles. Ceci confirmerait cela : en octobre dernier, Paul McCartney avait déclaré sur Al Jazeera : « Yoko Ono n'est pas la cause de la séparation des Beatles, tout simplement car ils étaient déjà éclatés. » De là à le tenir responsable lui ! Ce n’est sans doute pas lui qui nous le dira…

Retrouvez cet article sur voici.fr


Nirvana se reforme avec Paul McCartney au chant
Paul McCartney a echappé de justesse à l’ouragan Sandy
Paul McCartney : un concert pour les victimes de Sandy
Paul McCartney fait Officier de la Légion d'Honneur par François Hollande
Indignation des people après la condamnation des Pussy Riot

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.