Paul Larrouturou explique pourquoi il a décidé de quitter Quotidien : "J'ai besoin de me mettre en danger"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En juin 2021, Paul Larrouturou a annoncé qu'il ne serait pas sur TMC à la rentrée pour intervenir dans Quotidien : "Merci à tout Bangumi pour ces 7 saisons inoubliables au Petit Journal & à Quotidien. J’ai décidé de partir pour me réinventer. Rendez-vous à la rentrée pour une présidentielle sur le terrain, en plateau et…en librairies !", révélait-il sur Instagram au début de l'été. Depuis, l'ancien chroniqueur de Yann Barthès est resté discret sur ses projets et sur les raisons de son départ du programme. Interrogé par Puremedias, il donne des précisions sur cette décision mûrement réfléchie.

Après avoir côtoyé Yann Barthès pendant sept années, le journaliste politique a choisi de partir. Était-il lassé de son travail ? "Je suis parti juste avant d'avoir ce sentiment. Je pense que je l'aurai ressenti en fin de saison prochaine en faisant la saison de trop (...) Je pense que j'ai vécu ce qu'ont vécu des millions de Français avec le Covid, une remise en question. J'ai fait deux ans au Petit journal, cinq ans à Quotidien. Il n'y a eu aucun clash avec eux", précise-t-il au cours de cet entretien. Néanmoins, peu de temps avant d'annoncer cette nouvelle sur ses réseaux sociaux, le journaliste de 32 ans a été agressé par des personnes venues manifester contre le pass sanitaire. Puis, peu de temps après, il a eu une violente altercation avec Francis Lalanne qui a beaucoup fait parler. Pour autant, ces incidents n'ont pas eu d'impact sur sa décision de quitter le talk-show phare de TMC (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le journaliste et présentateur Amobé Mévégué (RFI, France 24) est décédé à l'âge de 53 ans
Danse avec les stars 2021 : la nouvelle danseuse Elsa Bois a déjà remporté un concours sur TF1 !
Exclu. Les Gayat (Familles nombreuses), victimes de harcèlement sur les réseaux sociaux, ont déjà déposé plainte : "On ne sait jamais jusqu’où ça peut aller…"
"Vous m'aviez hurlé dessus…" : Thierry Ardisson et de Sonia Devillers s'expliquent en direct sur la brouille qui les a opposés (VIDEO)
Norbert Tarayre partage une adorable photo de son fils en cuisine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles