Paul Gasnier ("Quotidien") raconte ce qu'il s'est passé après l'explosion survenue pendant son duplex

Yann Barthès confie avoir
Yann Barthès confie avoir "peur" face aux "anti-'Quotidien'" - Capture d'écran TMC

Dans l'émission du 3 janvier, les équipes du talk sont revenues sur la séquence choc de la veille. Les téléspectateurs ont pu découvrir les images de leur fuite et la crainte d'une deuxième attaque.

Une "image complètement dingue", c'est sobrement que Yann Barthès est revenu mardi soir sur une explosion survenue pendant le précédant numéro de "Quotidien". Alors qu'elle était en plein duplex depuis Krumatorsk en Ukraine, l'équipe de Paul Gasnier a été témoin d'une explosion à quelques centaines de mètres pendant sa chronique "20h15 express".

"On va revenir sur cette image complètement dingue qui fait beaucoup réagir en Ukraine et en Russie", a amorcé le présentateur le lendemain avant de leur demander s'ils sont en "sécurité". Même s'ils se sont éloignés du lieu de l'explosion, Paul Gasnier explique que "par définition, quand on est en Ukraine on n'est en sécurité nulle part". Ils se sont tout de même éloignés du front et du Dombass après avoir eu "très peur". "On a hâte d'arriver à Kiev, de prendre une douche chaude, trouver un vrai lit", raconte le reporter.

A LIRE AUSSI : "'On a eu très peur !' : Une explosion retentit derrière Paul Gasnier ('Quotidien') en Ukraine"

"Je suis heureux qu'on soit en vie putain !"

"J'étais prêt pour le direct (...) soudain, il y a eu une très violente déflagration derrière moi, qui m'a projeté en avant. Un pan du mur de l'hôtel s'est écroulé derrière l'équipe, toutes les vitres de l'hôtel ont volé en éclat, on s'est précipités à l'intérieur en se glissant sur les bouts de verres. On tenait à avoir un toit au-dessus de nous,...

Lire la suite


À lire aussi

"Drag Race France" : France 2 a tranché sur l'heure de diffusion de la saison 2
Netflix dégaine la saison 2 de l'une de ses séries les plus attendues de 2023
Roselyne Bachelot dézingue Benjamin Biolay, "un hypocrite", et "Les Victoires de la Musique"