Pau : un migrant soudanais accusé d’avoir poignardé à mort le responsable d’un centre d’accueil

C’est un déchaînement de violence qui s’est produit, vendredi 19 février vers 11 heures, dans un centre d’accueil de la ville de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. "Un migrant soudanais de 38 ans est accusé de lui avoir porté une dizaine de coups de couteau", rapporte le journaliste Francis Mazoyer, en direct de Pau. La victime est un homme de 46 ans, père de deux enfants. "Ses collègues ont tenté d’intervenir, ils sont parvenus à ceinturer et à neutraliser l’agresseur juste avant l’arrivée de la police", ajoute-t-il. Obligation de quitter le territoire Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est rendu sur place pour témoigner du soutien du gouvernement. Ce migrant, entré en France en 2015, a d’abord eu l’autorisation de rester sur le territoire par la justice administrative. En 2017, il est sous le coup de deux condamnations pour des faits de violence, pour lesquelles il se voit dans l’obligation de quitter le territoire. "Voilà peut-être l’élément déclencheur de ce passage à l’acte, qui est qualifié d’assassinat ce soir par la justice", conclut le journaliste.