Pau: un gendarme se suicide dans son logement de service

·1 min de lecture

Un gendarme du groupement départemental des Pyrénées-Atlantiques s'est suicidé lundi dans son logement de service à Pau. Une enquête pour éclaircir les causes de la mort a été ouverte par le parquet.

Un gendarme du groupement départemental des Pyrénées-Atlantiques s'est suicidé lundi dans son logement de service à Pau, a indiqué ce mercredi le parquet.

Le corps sans vie du gendarme a été retrouvé lundi vers 8 heures dans son logement de fonction, selon la procureure de la République de Pau Cécile Gensac qui confirmait une information du journal Sud Ouest.

"L'hypothèse du suicide est privilégiée et ne fait que peu de doutes", a souligné la magistrate.

Une enquête ouverte pour éclaircir les causes de la mort

Selon la procureure, le gendarme décédé est "d'une relative ancienneté". Il s'agit d'un adjudant d'une cinquantaine d'années et père de famille, a précisé Sud Ouest

"Le drame s'est produit dans un cadre privé", a indiqué la magistrate, sans communiquer plus de détails.

Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles