PAU : En Afrique "le sentiment anti-français se développe" parfois avec l'aval du pouvoir en place

Ce lundi 13 janvier, Emmanuel Macron recevait ses homologues du G5 Sahel afin de présenter un plan visant la coordination des forces déployées. Ce rassemblement permet en outre au président de la République de rendre hommage aux 13 militaires français victimes d'une collision accidentelle de trois hélicoptères au Mali. Alors que les troupes françaises sont déployées dans les pays du G5 afin de lutter contre les forces djihadistes, un sentiment anti-français naissant fragilise leur efficacité. Une analyse de notre chroniqueur international, Gauthier Rybinski.