Pour le patronat britannique, un Brexit sans accord serait "ingérable"

1 / 2

Pour le patronat britannique, un Brexit sans accord serait "ingérable"

La CBI, principale organisation patronale britannique, prédit qu'un 'no deal' serait "ingérable" et provoquerait un recul de 8% du PIB.

La principale organisation patronale britannique a prévenu qu'un Brexit sans accord serait "ingérable", haussant le ton à quelques jours d'un vote crucial du Parlement britannique qui pourrait causer de l'agitation sur les marchés financiers.

"Ne nous y trompons pas, une absence d'accord est ingérable. Et elle n'est certainement pas souhaitable", a déclaré Carolyn Fairbairn, directrice générale de la CBI (Confederation of british industry), selon des extraits d'un discours qu'elle a prononcé vendredi 11 janvier en fin de matinée à Bristol (sud-ouest de l'Angleterre) et publiés par l'organisation.

L'organisation patronale fait monter la pression avant le vote prévu mardi 15 janvier au Parlement britannique sur l'accord négocié par Londres et Bruxelles à propos de la sortie de l'UE. Il n'est pas du tout certain que la Première ministre Theresa May obtienne l'aval des députés britanniques, ce qui pourrait alimenter d'autant l'incertitude et les craintes d'un divorce sans concession, scénario du pire pour les milieux d'affaires.

Les banques mobilisées

Le secteur financier s'attend à passer une nuit agitée mardi soir après le vote qui promet de nourrir la volatilité sur le marché, avec la livre sterling en première ligne. Comme c'est généralement le cas avant des événements à risque, les banques et courtiers prévoient des dispositifs particuliers pour être capables de répondre aux...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi