Le patron de l’OMS remercie Stromae d’avoir mis en lumière la santé mentale sur TF1

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Tedros Adhanom Ghebreyesus
    Homme politique éthiopien

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l’OMS, a remercié sur Twitter Stromae et la chaîne TF1 d’avoir mis en lumière la santé mentale dans une prestation particulièrement commentée du chanteur, dimanche soir lors du journal télévisé.

Dimanche soir, invité du journal télévisé de TF1, Stromae n’a pas seulement dévoilé en exclusivité sa nouvelle chanson, «L’Enfer», il a également offert un témoignage poignant sur la dépression, dont il a lui-même souffert . «Du coup, j'ai parfois eu des pensées suicidaires. J'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire. Ces pensées qui me font vivre un enfer», chante-t-il dans le morceau. Sa prestation a été filmée en plan séquence sur le plateau du JT. Le regard fixé vers la caméra, l’artiste belge a mis en lumière un sujet encore bien souvent tabou.

Suite à ce passage sur la première chaîne de France, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur de l’OMS, a tenu à le remercier sur Twitter. «Un grand merci à Stromae d’avoir abordé le sujet difficile du suicide dans votre dernier album. Tellement important de demander de l’aide si vous en avez besoin», a-t-il écrit, accompagnant son message d’une note explicative sur l’aide à demander en cas de «pensées négatives».

"Une bonne santé mentale est absolument fondamentale"

Le patron de l’Organisation Mondiale de la Santé est particulièrement engagé pour la santé mentale. En 2018, il avait fait de cette cause «l’une de celles pour lesquelles les actions doivent être accélérées». Un an plus tard, l’OMS a lancé l'Initiative spéciale pour la santé mentale, qui doit s’étaler sur une période de cinq ans, entre 2019 et 2023. «Une bonne santé mentale est absolument(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles