Patron Incognito : "c'est une star", "il a osé", "on va assister au premier licenciement", les internautes choqués par l'énorme "boulette" d'un employé

·5 min de lecture

Il se souviendra longtemps du "piège" tendu par son patron... Joris, un jeune conseiller de vente d'une société d'e-commerce, a commis probablement la plus grosse maladresse de toute l'histoire de Patron incognito sur M6. Ignorant avoir son chef à ses côtés, il a vigoureusement critiqué les produits de son enseigne devant un client. Une attitude qui a atterré les twittos.

Capture écran M6 direct/Patron Incognito
Capture écran M6 direct/Patron Incognito

Ce lundi 17 janvier 2021, M6 diffusait un nouveau numéro de Patron Incognito, émission au sein de laquelle des chefs d'entreprise se griment pour passer quelques jours au plus près de leurs employés. Durant cette soirée, c'est le boss de entreprise de e-commerce LDLC, Laurent de La Clergerie, qui s'est prêté au jeu, afin selon ses dires de se "rapprocher des collaborateurs, de les voir vivre et faire remonter des besoins qu'[il] ne connaît pas". Qualifié par certaines personnes de son entourage de "patron humaniste", ce chef d'entreprise a été le premier en France à avoir instauré la semaine de quatre jours et de 32 heures, pour que les employés "se sentent bien quand ils travaillent et qu'ils aient une vraie vie en dehors". De quoi susciter quelques vocations sur twitter...

Pour être méconnaissable, le moins que l'on puisse dire est que le fondateur de la société s'est donné du mal, en acceptant la transformation la plus radicale de l'émission : barbe, lunettes, look décontracté et... boule à zéro ! Un vrai pari pour ce patron discret et une vraie surprise pour son épouse, qui a été prise d'un fou rire en découvrant sa nouvelle apparence.

VIDÉO - Jamais vu dans Patron Incognito : un directeur se rase la tête

Pour sa première immersion, Laurent de La Clergerie s'est rendu à Besançon, dans un magasin de l'enseigne ouvert seulement depuis quelques mois et dont le chiffre d'affaire n'est pas satisfaisant. Jouant le rôle d'un demandeur d'emploi, il y a été pris sous son aile par Joris, un conseiller de vente au tempérament passionné et explosif. Un jeune homme dont il a rapidement perçu les points forts...et les points faibles. Grand connaisseur du matériel informatique, Joris avait réponse à tout face aux interrogations des clients, au point parfois d'utiliser un peu trop de jargon technique. Autre grande qualité : son honnêteté. Loin de vouloir pousser les clients à acheter du matériel au prix fort, le jeune homme les dirigeait vers ce qui répondait à leurs besoins, quitte à être largement en dessous de leur budget. De quoi satisfaire le patron incognito, qui estime que cette attitude créé un climat de confiance qui fidélise la clientèle.

Mais Laurent de La Clergerie n'avait à ce moment-là pas encore réalisé jusqu'où pouvait aller la grande sincérité de son employé... Après avoir discuté très (très) longuement avec un client aussi passionné que lui, le jeune homme s'est senti de lui faire quelques confidences... très étonnantes. "LDLC fabrique ses propres PC, mais j'en vendrai jamais. J'en ai vendu un une fois, pas deux, c'est une vraie merde, pourtant il y a le nom de l'entreprise dessus !", lui-a-t-il dit, juste à côté de son patron incognito. Derrière sa barbe et ses lunettes, Laurent de La Clergerie n'a pas pu cacher son choc, visible à la caméra. Sur twitter, cette sortie du conseiller de vente a été très commentée. Mi-atterrés mi-morts de rire, les twittos ont été nombreux à penser que le jeune homme indélicat serait le premier licencié de l'émission. Certains n'ont pas compris qu'il ait pu formuler une telle critique sur son enseigne, alors qu'il se savait filmé.

Une chose est sûre, lors de la révélation de son identité à la fin de l'émission, le patron n'a pas hésité à remettre sur la table les propos de son employé. "En l'occurrence, ces portables c'est moi qui les achète, je peux te garantir que c'est de la qualité !", lui a-t-il rétorqué avec néanmoins beaucoup de bienveillance. Contrairement aux craintes des internautes, Joris n'a pas été licencié mais s'est vu proposer une formation en vente pour s'améliorer, ainsi que l'alimentation d'une chaîne Youtube sur les produits de l'entreprise, pour partager sa passion dévorante...

VIDÉO - Un candidat en larmes dans Patron Incognito, les internautes émus