Publicité

Protection des enfants : le patron de Facebook s'excuse lors d'une audition au Congrès américain

Alors que les réseaux sociaux sont accusés de ne pas suffisamment protéger les plus jeunes, notamment contre les risques d'exploitation sexuelle ou de suicide, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a présenté ses excuses à plusieurs victimes des plateformes numériques réunies, mercredi, lors d'une audition au Congrès américain.

"Je suis désolé pour tout ce que vous avez vécu." Le créateur de Facebook Mark Zuckerberg s'est excusé mercredi 31 janvier au Sénat américain, interpellé sur les dangers des réseaux sociaux pour les enfants et adolescents, lors d'une audition réunissant les dirigeants de Meta, de X, de TikTok, de Discord et de Snap.

Debout devant les victimes des dérives des plateformes numériques et leurs familles amassées dans une salle du Congrès des États-Unis, le patron de Meta a reconnu que "personne ne devrait vivre les choses que vos familles ont subies".

Ce sujet met d'accord les élus politiques des deux bords et de nombreuses associations qui accusent les réseaux sociaux de ne pas suffisamment protéger les plus jeunes, notamment contre les risques d'exploitation sexuelle ou de suicide.

Mark Zuckerberg (Meta), Linda Yaccarino (X, anciennement Twitter), Shou Zi Chew (TikTok), Evan Spiegel (Snap) et Jason Citron (Discord) ont donc fait face à un torrent de colère.

"Du sang sur les mains"


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Plus discrète que le duel Musk-Zuckerberg, cette plateforme née en Afrique sauve des vies
Mark Zuckerberg annonce une nouvelle vague de licenciements chez Meta
Métavers : présente-moi ton avatar, je te dirai qui tu es