Un patron d’entreprise offre une prime aux salariés… non-vaccinés

·1 min de lecture

"Une prime de 1.000 francs suisses vous sera versée au 31 mars 2022 pour chacun(e) qui ne se fera pas vacciner d'ici cette date." C'est la proposition faite récemment par un patron suisse à ses salariés, rapporte LCI, et qui a été partagée dimanche 3 octobre sur les réseaux sociaux. Il est ajouté que cette récompense était pour les "remercier de ne pas avoir cédé à cette dictature qui est un génocide". Si l'information est rapidement devenue virale, beaucoup se sont demandés si elle était véridique.

Plusieurs éléments ont suscité le doute, comme la qualité de la photographie prise, les fautes d'orthographe (corrigées ci-dessus), ainsi que la signature "la direction". Le terme de "génocide" semble aussi plutôt inadéquat provenant d'une entreprise. Mais comme l'ont repéré nos confrères grâce à un article de Heidi.News, l'affaire est bel et bien réelle. Fin septembre, le patron de l'entreprise Opeo, spécialiste dans la vente de containers et le ramassage de déchets publics et privés, située dans le canton de Vaud, faisait état de son opposition à la vaccination.

>> A lire aussi - La belle prime proposée par Whirpool à ses salariés qui se feront vacciner

Dans la presse suisse, Daniel Héritier tenait un discours des plus alarmants, en prétendant que son entreprise aurait bientôt "la lourde tâche d'évacuer des corps par centaines". Au sein même de l'entreprise, des voix s'étaient élevées contre ce discours et leur patron, à tel point que celui-ci avait dû rétropédaler et édulcorer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : l'agence européenne des médicaments donne son feu vert à une troisième dose du vaccin Pfizer
La Russie a mis au point une technologie pour surveiller les jeunes, “énormes risques pour la liberté des personnes” !
La Russie teste un nouveau missile et inquiète les États-Unis
Brésil : un carnaval de Rio sans distanciation sociale en 2022 ?
Brexit : “Le seuil est atteint !”, le Royaume-Uni va lancer un avertissement à l'UE sur l’Irlande du Nord

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles