Patrimoine : des restaurations minutieuses pour entretenir la mémoire de Napoléon

Deux siècles après sa disparition, la présence de Napoléon résonne sous le dôme des Invalides, à Paris. Son sarcophage monumental, la crypte, les tombeaux de ses frères, les chapelles sont en pleine restauration. Il s’agit notamment d’enlever la poussière incrustée sur la pierre. Redonner son éclat au marbre, aux sculptures et aux dorures représente près d’un an de travail. Coût de l’opération : plus de 800 000 euros financés par une souscription internationale ouverte au public."Revoir ces lieux avec des yeux différents""On va revoir ces lieux avec des yeux différents, avec une surprise différente, et on va les voir un petit peu tels qu’ils étaient au moment de l’inauguration du tombeau en 1861", se réjouit Thierry Lentz, directeur de la fondation Napoléon. Si le tombeau de l’empereur est intact, le sol, lui, a subi les ravages du temps. Des mosaïques ont été abîmées par des chutes de pierre.