Le patrimoine de l'ancien royaume du Bénin disponible sur internet

© Daniel Bockwoldt/AP

131 musées dans vingt pays ont travaillé durant quatre ans en commun pour présenter une banque de données numérique sans précédent. Le site internet digitalbenin.org lancé mercredi 9 novembre rassemble plus de 5 000 objets d’art originaires du royaume du Bénin et disséminés dans le monde depuis les pillages de l’armée britannique en 1897.

De notre correspondant à Berlin,

Osaisonor Godfrey Ekhator-Obogie fait une longue pause alors que la parole vient de lui être donnée. Le Nigérian, qui a consacré sa carrière au patrimoine de son pays et plus spécialement à l’héritage du royaume du Bénin, a du mal à retenir ses larmes. Il participe avec d’autres chercheurs à la conférence de presse qui présente à Berlin la nouvelle plateforme Digital Benin.

Pour voir la carte interactive, cliquez ici

Le Nigérian salue la création d’un musée vivant qui doit permettre aux jeunes générations dans son pays de connaître la richesse de leur propre civilisation : « Cette plateforme nous permet de réfléchir différemment sur notre passé et notre culture. Ces œuvres d’art sont perçues comme des objets à l’Ouest. Chez nous, il s’agit de notre histoire ».

L’idée au départ était bien plus modeste : il s’agissait de faire un inventaire des objets se trouvant au musée de Hambourg. Le soutien de la fondation Siemens avec 1,5 million d’euros a permis de financer le travail en commun, les recherches et la création d’une banque de données inédite présentée cette semaine après quatre ans de préparation.

Un site avec 12 000 photos


Lire la suite sur RFI