Patrimoine culinaire : la tartiflette, le plat star de nos hivers

La tartiflette, ce plat star de nos hivers, est née dans les alpages, dans le massif des des Aravis, à cheval sur la Savoie et la Haute-Savoie. "Pour une tartiflette, il faut naturellement du reblochon fermier", explique Martine, habitante de Manigod en Haute-Savoie. "Il nous fait des pommes de terre à chair ferme, il nous faut des échalotes, des lardons, un petit peu de sel et de poivre", poursuit-elle. Un nom venu du patois Mais au fait, pourquoi ce nom de tartiflette ? "Cela vient du patois. Les pommes de terre, on appelait ça les tartifles [...] Je pense que la tartiflette, elle vient de là", explique le mari de Martine. On la déguste souvent à la fin d’une journée de ski ou de marche en montagne, pour se réchauffer après avoir affronté le froid. Dans la famille de Martine, on l'accompagne d’une salade et d'un peu de charcuterie. "C’est un plat convivial, un plat de partage", conclut Martine.