Patrick Poivre d'Arvor : une nouvelle femme l'accuse de l'avoir violée alors qu'elle était mineure

·1 min de lecture

Un nouveau témoignage vient accabler Patrick Poivre d'Arvor. Une femme affirme avoir été violée par l'ancien journaliste lors de leur rencontre en 1988. Une rencontre qui sera la seule et unique. Celle qui se fait appeler Caroline, afin de préserver son anonymat, s'est confiée auprès de 20 Minutes. A l'époque, elle avait 16 ans et envoie un courrier à PPDA afin de rencontrer l'acteur Francis Huster, qu'elle admire. Selon Caroline, il la contacte par téléphone, lui pose des questions "de plus en plus intimes" et l'invite sur le tournage de son émission À la folie. Une émission de variété diffusée le dimanche. Mineure au moment des faits, elle raconte que Patrick Poivre d'Arvor a tenté d'en savoir plus au sujet de son intimité, demandant par exemple si elle aimerait "faire l'amour avec Francis Huster". Elle répondra qu'elle n'a jamais eu de relations sexuelles et quittera son village de la Beauce pour la capitale.

Accompagnée de deux camarades de son lycée, et avec l'accord de ses parents, elle se rend à Paris. Elle attend dans les couloirs des studios d'enregistrement que PPDA la rencontre. Le journaliste l'invite alors dans sa loge et ferme la porte à clé. "Il ne me saute pas dessus tout de suite. Il me pose quelques questions, explique-t-elle à 20 Minutes. Il devient pressant. Il se rapproche. Il tente de m'embrasser à plusieurs reprises. J'essaye un peu de le repousser, mais je suis tétanisée. J'ai des images qui me reviennent. Je me revois par terre. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Matt LeBlanc : ses confidences émouvantes sur la maladie de sa fille
Joe Lando : qui est sa femme, Kirsten Barlow ?
Billie Eilish abusée : elle revient sur ce traumatisme qui l'a "massacrée"
Jean Dujardin : les premières confidences d'Olivier, son ami d'enfance
Jonathan Brandis : de quoi est mort l'acteur à seulement 27 ans ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles