Patrick Poivre d'Arvor défendu par Jean-Pierre Pernaut : une ancienne journaliste de TF1 fulmine et sort du silence

·1 min de lecture

Encore un. Patrick Poivre d'Arvor est visé par une enquête pour viols aggravés, révélait Le Parisien, jeudi 18 février. Enquête ouverte après le témoignage de Florence Porcel sur des faits qui se seraient déroulés entre 2004 et 2009. "Il n'y a jamais eu aucune forme d'emprise, ni a fortiori de contrainte", a répondu PPDA dans un communiqué. "De toute ma vie je n’ai jamais obligé quiconque à une relation sentimentale, ni bien évidemment à une relation sexuelle.” Ce n'est pourtant pas ce qui se disait dans les couloirs de TF1 selon plusieurs témoignages rapporté par Le Parisien. "Dès qu'une stagiaire arrivait, la première chose qu'on lui disait c'est : “Fais gaffe, ne monte jamais seule dans l'ascenseur avec PPDA”", pouvait-on lire dans l'article. Un "mensonge" pour Jean-Pierre Pernaut.

Invité des Grandes Gueules sur RMC, mardi 2 mars, Jean-Pierre Pernaut a déclaré : "J'ai été très choqué de ce qui est sorti dans la presse sur Patrick Poivre d'Arvor. C'est lamentable que ce genre d'affaires sorte dans la presse. Il y a deux plaignants, on verra qui après est la victime. Pour l'instant, on ne peut rien dire d'autre." Quant au conseil donné aux jeunes femmes de la rédaction de TF1 d'éviter PPDA, il a démenti. "Alors ça c'est un mensonge, et je peux vous le dire parce que d'abord Le Parisien cite des journalistes de TF1, il n'y en a plus qui ont connu cette époque, ou pratiquement pas, c'est un mensonge total. L'ascenseur ce n'est pas avec PPDA, c'était avec un autre, et c'était un (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO TPMP : énorme altercation entre Sylvie Ortega Munos et Eryl Prayer, la sécurité obligée d'intervenir
Pierre Richard : comment son père a dilapidé tout l'héritage familial
VIDEO Carla Moreau rackettée depuis plusieurs mois ? Magali Berdah, son agent, fait une révélation dans TPMP
VIDEO Patrick Poivre d’Arvor soutenu par Jean-Pierre Pernaut : la réaction catégorique de Nathalie Marquay
Nicolas Sarkozy vacciné à 66 ans : il s'explique dans une interview pour Le Figaro