Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : le journaliste porte plainte contre son accusatrice Florence Porcel

·1 min de lecture

Patrick Poivre d'Arvor est accusé par l'écrivaine Florence Porcel de viols. Le jeudi 18 février, nos confrères du Parisien ont révélé qu'une enquête a été ouverte à son encontre. Le journaliste aurait abusé d'elle à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. La première fois, les faits se seraient déroulés dans les locaux de TF1. Elle avait alors 21 ans et avait été invitée à assister aux coulisses du 20h de TF1. Il lui aurait proposé un verre d'alcool, puis l'aurait embrassée de force, avant de lui faire subir une "pénétration vaginale". Cinq ans plus tard, en 2009, il l'aurait à nouveau agressée sexuellement. Il aurait tenté de l'embrasser de force, et lui aurait montré son sexe à l'abri des regards. Alors qu'elle aurait oralement exprimé son non-consentement, le père de sept enfants l'aurait forcée à une fellation non protégée. La Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de Paris est en charge de cette affaire.

Le journaliste a dénoncé des "accusations qui ne peuvent être que fantaisistes", avant de finalement porter plainte contre Florence Porcel. L'avocat de l'ancien présentateur du journal télévisé de TF1, Me François Binet, estime que ces accusations relèvent d'une "dénonciation calmonieuse, aussi mensongère qu’inspirée par une quête de notoriété inconvenante. Patrick Poivre d'Arvor est, à cet égard, révolté par la manière dont on cherche à l’instrumentaliser pour assurer la promotion d’un roman", peut-on lire dans un communiqué de presse publié ce (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Georges Tron fait appel de sa condamnation pour viol et agression sexuelle
Virgil (Les Anges 12) : son ex Margot, victime de violences, raconte ses problèmes psychiatriques
VIDEO Benjamin Castaldi dévoile ses craintes en lien avec les affaires de viols et d'agressions sexuelles
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : les faits qui lui sont reprochés sont-ils prescrits ?
VIDEO Affaire conclue : un vendeur reprend un commissaire-priseur sur son expertise