Patrick Poivre d'Arvor accusé d'agressions sexuelles : la phrase lourde de sens de son assistante à l’une des présumées victimes

·1 min de lecture

Des témoignages forts. Huit femmes, dont sept à visage découvert, ont décidé de témoigner des faits de viol, d’agression sexuelle ou de harcèlement sexuel qu’elles auraient subis de la part de Patrick Poivre d'Arvor. C’est dans les colonnes de Libération, lundi 8 novembre 2021, que leurs propos sont rapportés. On y découvre certains éléments au sujet de l’enquête préliminaire ouverte en février 2021 contre l’ancien journaliste qui officiait sur TF1.

Et surtout, de nouveaux témoignages. Cécile Thimoreau a 21 ans quand elle entre à TF1. Elle se souvient du comportement du journaliste : “Il me détaille de haut en bas, puis de bas en haut. C’est ostentatoire. Je le lui fais remarquer : “Vous n’avez pas les yeux dans votre poche.” Il me répond : “Et vous, c’est la langue.””, se souvient-elle. À l’époque, venant des États-Unis, elle ne connaît pas l’identité de “ce monsieur”.

"Les premières années, je suis très peu en contact avec PPDA”, se souvient-elle. Elle collabore plus avec lui quand elle intègre un “petit pôle de reporters itinérants”. Elle se souvient notamment d’un jour de janvier 1996 ou 1997 au cours duquel Patrick Poivre d’Arvor était particulièrement bouleversé par la mort de sa fille. “Sa souffrance me touche. Je lui demande ce que je peux faire pour lui. “Accepte l’invitation à dîner que je te fais depuis dix ans et que tu refuses à chaque fois.” Je mets les choses au clair : “Avec plaisir, mais pas d’histoire de drague. C’est non depuis dix ans, et c’est toujours non.” (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Cheez Nan : la star d'Instagram dévoile son secret culinaire pour conquérir un homme
La marque star des peaux foncées
VIDEO Une ambition intime : Anne Hidalgo a gardé deux ans le secret sur son idylle
Nathalie Marquay dans Les Reines du shopping : elle lance un avertissement à Amandine Petit !
VIDEO “Je suis effrayée” : Valérie Lemercier très gênée par une ancienne séquence avec Rocco Siffredi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles