Patrick Poivre d’Arvor : après Claire Chazal, sa fille Morgane sort du silence

·1 min de lecture

Morgane Poivre d’Arvor ne croit pas aux accusations de violences sexuelles par l’écrivaine Florence Porcel contre son père, Patrick Poivre d’Arvor. La fille du journaliste n’accorde pas non plus de crédit aux témoignages de huit autres femmes, qui font état de comportements similaires supposés, rapportés par Le Monde ce lundi 15 mars. Alors que l’ancien présentateur du journal de 20 heures de TF1 continue de démentir fermement les faits qui lui sont reprochés, sa fille a souhaité prendre publiquement sa défense. Dans un courrier électronique adressé au journal, elle a d’abord affirmé : “Aucun membre de ma famille n'a jamais été témoin d'un quelconque acte de violence ou déplacé.”

Toutefois, Morgane Poivre d'Arvor, aujourd'hui âgée de quarante ans, a reconnu avoir été témoin de “scènes extrêmement choquantes” durant son enfance. “Des femmes dormaient sur le seuil de notre porte, d’autres chantaient sous nos fenêtres ou s’amusaient à nous faire peur”, s’est-elle souvenue, toujours dans ce même mail envoyé à nos confrères du Monde. Encore aujourd’hui, Patrick Poivre d’Arvor continuerait d’être constamment sollicité par la gent féminine. “Certaines d’entre elles continuent à nous harceler, ma sœur et moi, pour qu’on leur obtienne des rendez-vous avec lui”, a-t-elle détaillé. Marie-Hélène Mille, l’une des deux secrétaires du présentateur qui l’a suivi après son départ de TF1, a raconté des récits similaires au journal. “Patrick recevait des dizaines et des dizaines de lettres, certaines (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Soulagement ! Le prince Philip sort de l'hôpital après un mois de soins
Juan Carlos : son sort suspendu au bon vouloir de Felipe et Letizia
Affaire Patrick Poivre d’Arvor : qui est Hélène Devynck qui sort du silence ?
« C’est navrant » : Roselyne Bachelot sort du silence après les Cesar
Pourquoi la santé du prince Philip peut avoir des effets sur la relation entre William et Harry