Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols : ce jour où il a rencontré Florence Porcel

·1 min de lecture

Patrick Poivre d’Arvor, ancien présentateur star du JT de 20 heures de TF1, fait l’objet d’une enquête pour viols aggravés. Florence Porcel, la plaignante, a déposé plainte pour des faits qui se seraient produits de 2004 à 2009. L’écrivaine cite un “contexte d’emprise psychologique et d’abus de pouvoir”. Dans un long papier publié dans le Parisien ce jeudi 28 février, de nombreux détails sont partagés concernant les faits que PPDA aurait fait subir à la plaignante. Si l’ancienne star de TF1 n’a pas souhaité réagir concernant les accusations de l’écrivaine âgée de 37 ans, cette dernière semble être décidée à faire entendre sa voix. Et elle avait déjà commencé le 6 janvier dernier, dans le livre “Pandorini” publié aux éditions JC Lattès. Un ouvrage où une ancienne star du cinéma séduit une jeune femme qui rêve de devenir comédienne. “On ne va pas se mentir : c’est mon histoire”, avait partagé Florence Porcel sur Twitter le 12 janvier dernier. Il faut dire que la plaignante a toujours admiré la plume de Patrick Poivre d’Arvor, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est entrée en contact avec lui en 2004.

A l’époque apprentie écrivaine à la Sorbonne à Paris et étudiante en école de comédie, elle décide d’envoyer une lettre au journaliste dans lequel elle le félicite pour son dernier ouvrage. Désireuse de savoir ce qu’il pense de son travail, Florence Porcel a joint des écrits amateurs à sa lettre. Sans réponse pendant plusieurs jours, la plaignante finit par recevoir de nombreux (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mort tragique de Marie-France Pisier : ces scandales survenus lors de ses obsèques
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : la plaignante, Florence Porcel, avait gardé contact avec le journaliste
PPDA accusé de viols : l’écrivaine Florence Porcel avait témoigné contre la « Ligue du LOL »
Demain nous appartient : juste après son retour, Lorie fait déjà ses adieux à la série de TF1
Florence Porcel : ce message lourd de sens posté sur Instagram qui visait Patrick Poivre d’Arvor