Patrick Pelloux pousse un coup de gueule à propos des vaccins

·1 min de lecture

1er janvier, jour férié, et un possible moment de répit pour le président de la République qui voit depuis plusieurs jours monter la grogne à propos des vaccins - ou plutôt leur absence flagrante - dans l'Hexagone. Mais si Emmanuel Macron espérait pouvoir digérer sa galette des rois en paix pendant la trêve des confiseurs il en sera pour ses frais. Même durant les jours fériés, pas de repos pour les braves; et ça tombe bien car le médecin urgentiste Patrick Pelloux avait en supplément de ses voeux de bonne année une question à faire passer : "Bonne et heureuse année à toutes et tous, a-t-il commencé avant d'entrer sans transition dans le vif du sujet : Espérons que la vaccination commence enfin car nous avons vraiment l'air bête par rapport aux autres pays, Espagne, Angleterre, USA, Italie ..... mais que se passe-t-il ????" s'interroge le médecin urgentiste sur son compte Twitter.

Une question qui a évidemment fait écho aux interrogations de ses abonnés ainsi qu'à leur désarroi " Merci de votre intervention ! Nous avons l’impression, nous soignants d’être abandonnés, pris pour des idiots et en plus les premiers confrontés ... quelle désorganisation , dans certains pays on aurait déjà préparé la vaccination. Cela de manière organisée et claire". Certains avancent des hypothèses : "Il ne vous a pas échappé que nous sommes gouvernés par des personnes incompétentes ! Voilà ce qu'il se passe !" , "Juste la suite logique d'une gestion d'état de personnes qui se moquent des citoyens. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Vincent Cassel partage une photo osée où il tente de déshabiller Tina Kunakey
Clémence Botino (Miss France 2020) révèle avoir failli perdre sa couronne au début de son règne
PHOTO Jessica Thivenin enceinte de son deuxième enfant ? Ce cliché qui sème le doute
Frédérique Bel provoque le malaise en partageant une blague sur Xavier Dupont de Ligonnès
Jean Imbert endeuillé : le coeur lourd, il annonce la mort de sa grand-mère adorée