Patrick Pelloux pessimiste sur la suite de l'épidémie : "Cela va durer des années !"

·1 min de lecture

Une quatrième vague en approche ? Au Royaume-Uni, la situation se tend particulièrement sur le front de l'épidémie avec un nombre de cas qui a explosé en deux semaines à cause du variant Delta. Mais les admissions à l'hôpital sont pour le moment plus contenues grâce à la vaccination. En France, le gouvernement est également en alerte puisque le taux d'incidence est en hausse de 40% en une semaine et veut tout miser sur la vaccination pour sortir de cette torpeur. Alors qu'un conseil de défense sanitaire se tient ce mercredi 7 juillet, Emmanuel Macron concerte tous azimuts afin d'avoir un large consensus autour de la vaccination obligatoire des soignants.

Quoi qu'il en soit, la France vit sous la menace du variant Delta qui menace de saper la tranquillité de la population cet été et c'était le sujet des Grandes Gueules ce mercredi 7 juillet. En fin d'émission, Patrick Pelloux était invité afin de vanter les bienfaits de la vaccination et a tout d'abord lancé un appel aux téléspectateurs pour qu'ils aillent s'injecter le précieux sérum. Puis, le médecin urgentiste a estimé que le coronavirus allait faire partie de nos vies durant de nombreuses années encore. Interrogé sur la possibilité de rendre la vaccination obligatoire pour tous les adultes, Patrick Pelloux a déclaré : "De toute façon avec le pass européen, le pass sanitaire dans les discothèques... On est avec une épidémie qui n'est pas terminée".

Quelques secondes plus tard, le médecin a ajouté : "Il faut tout faire pour (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Allocution d'Emmanuel Macron : le chef de l'Etat prendra la parole lundi à 20h
Cécile (Mariés au premier regard) : sa réponse cash suite aux critiques sur sa tenue au Festival de Cannes
"Les Français doivent comprendre !" : Emmanuel Macron prépare une allocution coup de poing avant le 14 juillet
Vianney révèle ses craintes lors de sa participation à The Voice et dévoile s'il souhaite poursuivre l'an prochain (VIDEO)
L'amour est dans le pré 2021 : un agriculteur présent lors des portraits abandonne l'aventure

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles