Patrick Pelloux : son coup de gueule contre les médecins trop "alarmistes"

·1 min de lecture

Que va décider le gouvernement ? C'est la question que tout le monde se pose. Après le Conseil de Défense, mercredi 31 mars, Emmanuel Macron pourrait annoncer la mise en place de nouvelles mesures. Une fermeture des écoles ? Un allongement de la liste des départements confinés ? Un reconfinement national strict ? Des décisions qui pourraient permettre de ralentir l'évolution de l'épidémie alors que le nombre de cas augmente et que les services de réanimation arrivent à saturation. Dimanche 28 mars, dans une tribune publiée par le JDD, plusieurs médecins alertaient sur la surcharge des hôpitaux et sur la menace du tri des patients en Île-de-France. Une tribune "alarmiste" selon Patrick Pelloux, médecin urgentiste, président de l'Amur, association des médecins urgentistes de France.

Patrick Pelloux a en effet poussé un coup de gueule dans Le Parisien, regrettant les propos inquiétants de certains médecins. "On est sur un plateau haut, notre activité est constante avec une petite augmentation mais, en gros, on y arrive",a-t-il déclaré, plus rassurants que nombre de ses collègues. Il a notamment relativisé le chiffre des personnes en réanimation, passé au-dessus des 5 000 : "Seules 25% sont en réanimation avec intubation et respirateurs. Tous les autres sont dans des unités de soin continu qui dépendent des réanimateurs mais ce ne sont pas des réanimations", a expliqué le très médiatique médecin urgentiste qui considère que l'évocation du tri des patients est un "coup de com'". "Il (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Affaire Christian Quesada : sa réaction très surprenante à l'arrivée de la police lors de son arrestation
Mariés au premier regard : Laure dévoile la réaction de ses parents lorsqu'ils ont découvert ses 17 tatouages !
VIDEO N'oubliez pas les paroles : Nelly, la nouvelle Maestro, détient déjà un record dans l'émission de France 2 !
Tarek Boudali : cette mauvaise surprise qu'il a eue avec la police avant le tournage de 30 jours max
Lady Gaga : son dog-sitter blessé par balles souffre de complications