Patrick Fiori, Embarquement immédiat : "J’ai même vu des caméramans pleurer d’émotion pendant le tournage"

© Olivier Sanchez / Bestimage

Vous avez tourné l’émission il y a quelques semaines, à Ajaccio. À quoi ressemble un débarquement d’artistes pinzuti (continentaux) en Corse ?

Patrick Fiori : C’est fou ! La magie commence dès leur arrivée à l’aéroport. On leur offre à manger à la descente de l’avion. C’est une tradition chez nous. Le soleil et une équipe formidable les attendaient également. Sur le lieu de tournage, tout était en ordre, chacun a eu son moment pour répéter. Et puis, juste après, est venu le temps des accolades, des rigolades, des discussions… Sur scène, chacun a eu la gentillesse de faire la chanson qu’il avait enregistrée pour les besoins des albums Corsu Mezu Mezu 1 et 2, mais j’ai également souhaité qu’ils chantent leur titre promotionnel, que nous avons « corsisé ». Tout le monde s’en est donné à coeur joie. C’est le continent qui rencontre la Corse.

À lire également

Patrick Fiori : "The Voice Kids me fait un bien fou"

L’ambiance du tournage était, selon les mots de Soprano, « féerique ».Vous confirmez ?

Oui, c’est vrai ! Nous avons connu des moments simples, magiques, suspendus. Nous avons tourné devant 12 000 personnes sur la place du Casone. C’était très familial, il y avait des artistes insulaires, comme Jean-Charles Papi, Antoine...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi