Patrick Cohen (C à vous) : "Nous sommes dans un climat politique et médiatique tendu et conflictuel..."

·1 min de lecture

Lundi 30 août, c'est la grande rentrée pour les talk shows ! France 5, en vue de cette saison avec l'élection présidentielle au printemps 2022, a même décidé de muscler C à vous avec 40 minutes supplémentaires. Les premiers invités de ce rendez-vous vous ont été révélés dès vendredi. Mais surtout la quotidienne d'actu menée par Anne-Elisabeth Lemoine s'enrichit de la diffusion de Vu (le zapping qui était sur France 3) mais aussi d'un rendez-vous devenu quotidien avec Bertrand Chameroy, et de deux nouveaux visages : Mohamed Bouhafsi, pour une rubrique dans la première partie de l'émission, et Matthieu Belliard, qui reprend le rituel JT "made in" C à vous, le 5/5. On retrouvera toujours Emilie Tran Nguyen pour une nouvelle intervention ainsi qu'évidemment Marion Ruggieri et Pierre Lescure… Et évidemment, il ne faut pas oublier celui qui ouvre cette quotidienne avec son édito : Patrick Cohen (qui a intégré France Culture et repris l'émission L'esprit Public, le dimanche). Le journaliste est devenu essentiel dans le dispositif de la première partie de C à vous et sa complicité avec l'animatrice a dopé le talk show. Entretien.

Télé-Loisirs : Nous entrons dans une année présidentielle, C à vous est mis en avant par France Télévisions pour couvrir cette campagne. Avez-vous une pression supplémentaire en cette rentrée ?

Patrick Cohen : La pression existe dans l'absolu. Mais, en fait, il ne devrait pas y avoir de pression supplémentaire puisque cette campagne électorale pour la présidence (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Pascal Praud raconte une étrange anecdote en plein direct dans L'Heure des pros ! (VIDEO)
Quotidien (TMC) : le public de retour dans l'émission de Yann Barthès ce soir ?
Top Chef : un finaliste de l’émission annonce sa rupture d'avec sa compagne et son départ de leur restaurant (PHOTO)
L'amour est dans le pré 2021 : qui sont les 11 célibataires de la saison 16 ? (PHOTOS)
"On ne m'y reprendra plus" : Anne-Elisabeth Lemoine revient sur sa participation catastrophique à Fort Boyard

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles