Patrick Chêne : découvrez l'étonnante reconversion de l'ancien commentateur du Tour de France

·1 min de lecture

Les amoureux du Tour de France connaissent forcément ce journaliste. De 1989 à 2000, Patrick Chêne est commentateur sur la Grande boucle. Depuis, il a fait quelques apparitions à la télévision mais sa vie est ailleurs. En effet, depuis plus de 7 ans, le commentateur a même quitté Paris pour aller vivre dans le Vaucluse. Son quotidien, loin de la grisaille et du fameux rythme métro-boulot-dodo, il vit un quotidien épanoui dans le domaine de Dambrun dans lequel il exerce son métier : vigneron. Et oui, Patrick Chêne a laissé son vélo au garage pour bichonner ses vignes. Il produit environ 30 000 bouteilles de vin bio et en vend 20 000 par an. Mais ne pensez pas que l'ancien journaliste se contente de faire du vin comme les autres. Ce mercredi 7 juillet, il s'est confié sur sa nouvelle activité dans les colonnes du Parisien.

Patrick Chêne s'est confié sur son véritable coup de foudre pour la région : "J'avais été invité dans le coin par des amis et on avait fait la fête. Le lendemain, je suis allé me balader seul. Là, j'ai eu comme un coup de foudre pour cette région où le limon du Ventoux produit des vins exceptionnels. Le lendemain, avec mon épouse Laurence, on a tapé sur Internet 'Domaine viticole Ventoux' et on est tombé sur le domaine de Dambrun. En avril 2014, j'étais propriétaire". Celui qui se vante de cultiver un "vin honnête", avoue qu'il préfère sa vie d'aujourd'hui même s'il garde un bon souvenir de son passé : "J'ai aimé le cyclisme pour son côté sociétal et sa proximité (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Les Touristes, mission agriculteurs : les dix meilleurs tweets de la soirée
PHOTO Marine Lorphelin harcelée au sujet des vaccins, elle pousse un gros coup de gueule
Didier Deschamps : cette photo du sélectionneur des Bleus torse nu qui fait le buzz sur Twitter
PHOTOS Chloé Jouannet en maillot de bain : la fille d'Alexandra Lamy profite du soleil et de son chéri
The Voice : la production obligée de « caricaturer » ? Vianney évoque le montage de l'émission

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles