Patrick Bruel : la tendre attention de son ex Amanda Sthers envers leurs fils

A respectivement bientôt 17 et 15 ans, Oscar et Léon peuvent se targuer d’être aimés. Patrick Bruel et Amanda Sthers seraient prêts à décrocher les étoiles pour faire leur bonheur. Si, depuis douze ans, leurs chemins se sont séparés, le chanteur et l’écrivaine restent tout de même très proches, notamment pour le bien-être de leurs garçons. Deux fils qui les emplissent d’ailleurs de fierté. Il faut dire que l’amour qu’ils reçoivent de leurs parents leur permet certainement d’avancer avec confiance dans la vie. Pourtant, Oscar et Léon ont sans doute dû décrypter les mots d’amour de leur mère. Lettre d’Amour sans le dire, c’est le titre du nouveau roman d’Amanda Sthers. Un intitulé qui n’a rien d’un hasard. Puisque l’ex-compagne de Patrick Bruel le concède : elle a beaucoup de mal à dire “Je t’aime”, surtout à ceux qui devraient l’entendre. « Je dis “Je t’aime” mais quand j’aime vraiment, j’ai beaucoup plus de mal à le dire », a-t-elle expliqué ce mercredi 24 juin à François Busnel sur le plateau de La Grande Librairie sur France 5. A la place, l’écrivaine préfère prendre sa plus belle plume.

« Il faut laisser des choses vivantes à ses enfants quand on s’en va »

« J'écris énormément de lettres, j'écris à mes enfants beaucoup », révèle-t-elle. Une tendre attention qui est, aux yeux d’Amanda Sthers, beaucoup plus importante qu’il n’y paraît. « Une lettre, c'est en vie, elle va grandir avec eux, c'est-à-dire que dans les silences des lettres, ils mettront les choses qu'ils vont comprendre

Retrouvez cet article sur Voici

Keen’V revient sur « la honte » de l’annulation de sa tournée et parle de ses projets
Clémence Botino nostalgique : Miss France 2020 raconte une anecdote inédite sur son casting
VIDEO Les Reines du shopping : Une candidate, au top TRÈS décolleté, critique la jupe trop courte d'une concurrente
Laurent Ruquier s'en prend violemment à Agnès Buzyn
Un mort sur le tournage de Taxi 2 : ce drame qui a marqué le second opus de la saga