Patrick Bruel : rester anonyme ce n'est pas pour lui, "je n'ai pas cette coquetterie"

·1 min de lecture

En plus de 35 ans de carrière, Patrick Bruel est devenu une véritable « icône », titre de l’émission de Michel Denisot sur Europe 1 dont il était ce samedi 2 janvier l’invité, l’occasion d’évoquer son rapport à la célébrité. « Je n'ai pas cette coquetterie de vouloir être anonyme. Je fais un métier public, je suis public, je sais que je suis amené à être vu, observé, et ça représente quelque chose », confie à l’ancien présentateur du Grand Journal le chanteur qui a pu ressentir cette année tout cet amour du public à travers les réseaux sociaux. Comme pour la plupart des chanteurs, il a été contraint de reporter ses concerts en 2021. Heureusement, quelques mois auparavant, en décembre 2021, il avait eu l’occasion de se produire à la Paris Défense Arena deux soirs de suite. Un magnifique souvenir qu’il a décidé de partager grâce à la sortie d’un CD/DVD live Ce soir… ensemble dans lequel les fans retrouvent un petit cadeau : une chanson inédite intitulée « Le Fil ». Le père d’Oscar et Léon chante la relation entre un parent et son enfant. Un morceau qui pourrait devenir un classique comme « Place des grands hommes » ou « Qui a le droit ? », des tubes entrés dans le cœur des Français.

« Si à un moment donné, on a pu modifier le destin ou le cours de la vie de quelqu'un à travers un mot, une chanson, un regard, une attention ou une intervention, c'est extrêmement touchant. J'en ai des témoignages bouleversants », explique Patrick Bruel sur Europe 1. Aujourd’hui, c’est pour tous ces (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Prince Harry : son dernier projet ne devrait pas plaire du tout au prince William...
Isabelle Balkany : cette photo d'elle plus jeune postée pour faire jaser "les haters"
PHOTO - Chiara de Bourbon-Siciles : la fille du prince Charles de Bourbon divine pour ses 16 ans
Elizabeth II inébranlable : il lui a fallu "2 secondes" pour évincer le prince Harry
Emmanuel Macron épinglé par un politicien : "J'ai vu Biden et Obama se faire vacciner..."