Publicité

Patrick Bruel : ses confidences émouvantes sur "le manque du père"

S'en suit le témoignage de Michel Denisot, qui lui évoque le décès prématuré de son père : "Moi mon père est mort quand j'avais cinq ans tout juste, alors je n'ai été élevé que par ma mère... Voilà, c'était très important". Vient alors le tour de Patrick Bruel, qui lui s'épanche davantage sur la question qui lui est posée. "On a fait le parcours ensemble depuis l'âge de un an. Ça a été un parcours assez extraordinaire, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite