Patrick Balkany « soulagé et fatigué », après sa sortie de prison

Patrick Balkany, à la cour d'appel de Paris, le 27 mai 2020.
THOMAS SAMSON / AFP Patrick Balkany, à la cour d'appel de Paris, le 27 mai 2020.

THOMAS SAMSON / AFP

Patrick Balkany, à la cour d'appel de Paris, le 27 mai 2020.

JUSTICE - Une sortie de prison incognito. Ce vendredi 5 août, l’ancien maire LR de Levallois-Perret Patrick Balkany est sorti de prison, au lendemain de la décision de la Cour d’appel de Paris qui a accédé à sa demande d’aménagement de peine.

En toute discrétion et en l’absence de la moindre caméra de télévision, l’ancien ténor de la droite a immédiatement pris la direction de son domicile, le Moulin de Cossy à Giverny (Eure) pour y retrouver sa femme.

Patrick Balkany a toutefois accepté de confier quelques mots à BFMTV, juste après sa sortie de prison. « Je suis soulagé de pouvoir me reposer, me soigner et prendre soin de mon épouse », a simplement déclaré l’ancien homme politique de 73 ans. Il s’est également dit « fatigué » après son passage à Fleury-Mérogis.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Peu avant 10 heures du matin, Patrick Balkany a finalement retrouvé son domicile et son épouse, sous l’œil de plusieurs caméras, sans qu’aucune ne soit en mesure de filmer Patrick Balkany.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Après plusieurs mois de lutte acharnée pour obtenir un aménagement de peine suite à sa condamnation à cinq ans de prison ferme pour « blanchiment de fraude fiscale » et à la veille de sa libération, ses avocats avaient été les seuls à s’exprimer publiquement sur cette décision de la Cour d’appel : « Cette décision est irréprochable en droit, car rien ne justifie dans ce dossier le maintien en détention d’un homme de 73 ans qui a déjà purgé les deux tiers de sa peine ».

Les ennuis judicaires ne sont pas terminés

L’ancien baron des Hauts-de-Seine et son épouse Isabelle Balkany ont été reconnus coupables de ne pas avoir payé d’impôt sur la fortune entre 2010 et 2015 et d’avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014.

Après avoir effectué cinq mois de détention pour fraude fiscale, puis avoir été libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé en février 2020, l’ancien élu LR était finalement repassé par la case prison en février dernier en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice.

Outre cette condamnation pour fraude fiscale, Patrick Balkany est encore visé par d’autres enquêtes. Il a été mis en examen à Nanterre (Hauts-de-Seine), en février 2021, pour abus de bien sociaux, détournements de fonds publics et prise illégale d’intérêts, soupçonné d’avoir mis à disposition de son gendre des immeubles de bureaux, sans versement de loyer.

Dans une autre affaire, dite « des chauffeurs », où il est accusé d’avoir eu recours à des agents municipaux comme chauffeurs privés, sa mise en examen pour détournements de fonds publics a été confirmée en décembre dernier par la chambre de l’instruction.

À voir également sur Le HuffPost : La danse de Patrick Balkany pour la Fête de la musique surprend

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles