• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Patrick Balkany obtient une libération conditionnelle et sortira de prison ce vendredi

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Patrick Balkany à Paris le 7 novembre 2014. - Eric Feferberg - AFP
Patrick Balkany à Paris le 7 novembre 2014. - Eric Feferberg - AFP

L'ancien maire de Levallois-Perret va sortir de prison. La cour d'appel de Paris a annoncé ce jeudi la libération conditionnelle de Patrick Balkany, condamné à cinq ans de prison pour "blanchiment de fraude fiscale", et incarcéré depuis février dernier à la prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne. Il quittera l'établissement pénitentiaire ce vendredi.

L'avocat de l'élu, Romain Dieudonné, a salué une décision "irréprochable en droit", estimant que "rien de justifie le maintien en détention d'un homme de 73 ans qui a déjà purgé les deux-tiers de sa peine", a appris BFMTV.

4 millions d'euros éludés

L'obtention de cette libération conditionnelle impose des obligations: Patrick Blakany est soumis à une interdiction de quitter le territoire nationale sans autorisation du juge, il est également tenu de rembourser une partie de la dette fiscale à laquelle il a été condamné et de se présenter aux convocations de la justice.

La décision survient après cinq mois d'une longue bataille judiciaire engagées par l'ancien élu LR, reconnu coupable, avec son épouse Isabelle Balkany, de ne pas avoir payé d'impôt sur la fortune entre 2010 et 2015 et d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014. Au total, 4 millions d'euros ont été éludés, selon les estimations de la justice.

L'ancien maire avait fait un premier séjour derrière les barreaux pour fraude fiscale avant d'être libéré et placé sous bracelet électronique pour des raisons de santé en février 2020. Il était finalement retourné en prison en raison de nombreux manquement aux obligations induites par le bracelet électronique, selon la justice.

Visé dans plusieurs affaires

Son épouse de Patrick Balkany, Isabelle Balkany, a de son côté regagné son domicile le 4 juin dernier après avoir fait, selon son mari, une tentative de suicide. Elle peut toujours faire l'objet d'une nouvelle convocation de la justice, alors que son placement sous bracelet électronique avait, comme pour son mari, été révoqué.

En plus de sa condamnation pour fraude fiscale, l'ancien baron de Levallois-Perret a été mis en examen pour abus de biens sociaux, détournements de fonds publics et prise illégale d'intérêts en févirer 2021. Il est soupçonné dans cette affaire d'avoir mis des immeubles de bureau à disposition de son genre sans verser de loyer.

Il est par ailleurs accusé d'avoir eu recours à des agents municipaux comme chauffeurs privés, affaire pour laquelle il a été mis en examen pour détournements de fonds publics.

Patrick Balkany a effectué les deux-tiers de sa peine de prison. La fin de son séjour derrière les barreaux est fixée au 21 avril 2023.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles