Patrick Balkany de nouveau mis en examen pour "abus de biens sociaux"

Youen Tanguy
·1 min de lecture
Patrick Balkany lors de son arrivée à la Cour d'appel de Paris, le 27 mai 2020 (Photo: THOMAS SAMSON via Getty Images)
Patrick Balkany lors de son arrivée à la Cour d'appel de Paris, le 27 mai 2020 (Photo: THOMAS SAMSON via Getty Images)

JUSTICE - Nouveaux déboires judiciaires pour Patrick Balkany. L’ancien député-maire de Levallois Perret a été mis en examen ce mardi 9 février pour “prise illégale d’intérêts”, “abus de biens sociaux” et “détournements de fonds publics”.

Cette mise en examen intervient “dans le cadre de l’information judiciaire en cours au parquet de Nanterre portant sur des soupçons d’utilisation frauduleuse de locaux appartenant à la ville de Levallois-Perret”, selon une information de L’Obs confirmée au HuffPost par le parquet de Nanterre.

Patrick Balkany avait été placé en garde à vue mercredi 6 janvier dans le cadre de cette nouvelle affaire judiciaire avant d’être été remis en liberté dans la soirée.

Les époux Balkany déjà condamnés en mars dernier

L’ancien élu est visé dans une affaire de “détournement de biens d’un dépôt public”. Entre 2008 et 2015, un local situé à Levallois-Perret et n’étant pas censé être exploité a été loué à diverses sociétés, selon le parquet de Nanterre.

La fille de Patrick Balkany, à qui appartenaient des entreprises ayant bénéficié de ce local, est également visée par la procédure et a été placée en garde à vue. Le gendre de l’ancien maire tout comme son directeur de cabinet ont eux aussi été placés en garde à vue, ainsi que d’autres personnes.

Les époux Balkany ont été condamnés en appel en mars pour fraude fiscale et en mai pour blanchiment. Ils ont formé un pourvoi en cassation c...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.